Culture

NOT AFRAID OF LOVE – La nouvelle exposition de Maurizio Cattelan

Depuis le 21 octobre 2016 et jusqu’au 8 janvier 2017, vous pouvez retrouver les œuvres de Maurizio Cattelan  à la Monnaie de Paris avec son exposition Not Afraid of Love. Le Kiosk à Paris vous en dit plus, mais surtout ne manquez pas cette fascinante et étonnante exposition. 

Not Afraid of Love  

L’artiste italien investit la Monnaie de Paris, Quai de Conti, pour y installer ses oeuvres phrases afin d’offrir au visiteur un parcours singulier au travers duquel il livre la vision personnelle de son histoire. Not Afraid of Love est une exposition qui fait dialogue ses plus grands chefs-d’oeuvre et permet un nouveau regard sur le travail de l’artiste.
« Not Afraid of Love est une contradiction dans les termes : l’amour pourrait être la solution de tous les problèmes dans le monde mais il n’y a pas d’amour dans l’exposition. Le manque d’amour, ou la quâte d’amour, est ce qui meut chaque créature, et la cause de toutes les guerres, probablement ».
A 56 ans, Maurizio Cattelan n’a presque plus peur de rien, ni de l’amour, ni de la mort, ni de se raconter un peu plus. Lui qui a toujours été maître de la pirouette, de la disparition, de la fuite se livre avec cette exposition.

3 questions posées à Maurizio Cattelan par Chiara Parisi

Chiara Parisi : Comment te définirais-tu ? 
Maurizio Cattelan : Discipline et folie dans leurs justes proportions, agité mais pas givré : je suis un véritable noeuf de contradictions que je cultive avec le plus grand soin. Tu n’imagines pas à quel point se contredire peut être sexy : c’est un truc fabuleux pour un vendredi soir réussi ! 
Chiara Parisi : Comment définirais-tu ton travail ? Quels qualificatifs utiliserais-tu ? 
Maurizio Cattelan : Je n’aime pas trop les catégories, je trouve que les mots sont terriblement dangereux : ils semblent tout aussi définitifs que des pierres tombales. Cela explique peut-être pourquoi mes oeuvre sont souvent « sans tite » : c’est comme écrire une blague sur ma propre tombe. 
Chiara Parisi : Comment commences-tu une nouvelle oeuvre ? 
Maurizio Cattelan : La conception d’une oeuvre est la partie la plus intéressante pour moi, tout est nouveau et motivant. Plus j’avance dans la réalisation de l’oeuvre, plus le besoin d’en commencer une autre se fait sentir : je n’aime pas les choses que je connais déjà. Ca a toujours été comme ça, je ne compte plus le nombre de professeurs qui ont écrit sur mes bulletins scolaires :  » c’est un élève intelligent mais qui manque de concentration ». Je dirais donc que le plus dur est de terminer une oeuvre, pas de la commencer. 

Extrait de la conversation entre Maurizio Cattelan et Chiara Parisi issue du catalogue de l’exposition édité par la Monnaie de Paris. 

Le Saviez-Vous ? 

  • Maurizio Cattelan est né en 1960 à Padoue (Italie). Il s’est imposé, depuis le début des années 90, par une oeuvre dont les formes spectaculaires et provocantes vont du comique à l’epression mélancolique du doute et de l’angoisse. De la sculpture à la création d’une minuscule galerie d’art, de l’organisation d’expositions à l’édition de  revues, sa pratique interroge les systèmes sociaux de valeur et de reconnaissance : école, travail, art, religion. Mettant en avant le caractère médiatique de l’art, il conçoit ses oeuvres comme des images à l’efficacité immédiate.
  • La Monnaie de Paris a été fondée en 864, elle est doyenne des institutions françaises. Ses ateliers d’art parisiens sont installés depuis 1775. Afin de faire découvrir aux visiteurs son patrimoine et ses métiers, la Monnaie de Paris s’est engagée dans une ambitieuse transformation de son site parisien. En plus des salons d’expositions rénovés qui présentent, depuis 2014, une programmation artistique consacrée à l’histoire et aux légendes de l’art et de la pensée européeenne et internationale d’après-guerre, la Monnaie de Paris accueille le restaurant gastronomique de Guy Savoy depuis 2015. En 2017, le Musée Monétaire transformé en Parcours Expérientiel permettra de découvrir les ateliers d’art ainsi que les trésors des collections historiques jusqu’alors invisibles. Les visiteurs auront aussi accès à de nouvelles boutiques, accessibles par quatre rues piétonnes et un nouveau jardin.

Une sortie musée a découvrir de toute urgence à la Monnaie de Paris. 

INFOS PRATIQUES : 

La Monnaie de Paris 

11, quai de Conti, 75006 PARIS

VENIR EN TRANSPORTS EN COMMUN

  • MÉTRO : Pont Neuf (ligne 7), Odéon (ligne 4 et 10), Saint Michel (ligne 10)
  • RER : Châtelet (RER A et B), Saint Michel (RER B et C)
  • BUS : Lignes 24, 27. Arrêt : Pont Neuf – quai des Orfèvres – Lignes 58, 70. Arrêt : Pont Neuf – quai des Grands Augustins

Exposition Not Afraid of Love :

Tous les jours de 11h à 19h, le jeudi jusqu’à 22h

Acheter son billet 

signature-arnaud

fbinsta

twitter

Share:

Leave a reply