Evasion

Mes vacances en Islande, la terre de feu et de glace

Récit de mes vacances en Islande
Pour moi, l’Islande a été une destination coup de tête. Cet été, je ne savais pas où partir et il faisait chaud sur Paris… très chaud. Je voulais absolument quitter la capitale. « Allô Robin ?… j’ai envie de bouger … on part où ? … »

 

« en ISLANDE …. »

C’est ainsi que nous sommes partis en Islande.

On est la veille du départ… les billets sont pris ! Avec la compagnie Transavia, l’aller nous a coûté 90€/personne en pleine saison. On ne connaissait rien sur ce pays, ni lui, ni moi ! Et du jour au lendemain, je me suis retrouvé avec un aller sans retour vers ReykjaQUOOOOI (Reykjavik), la capitale de l’Islande, le tout sans rien booker à l’avance bien entendu…

– Grand départ improvisé –

Mon avion est à 21h, il est midi, je n’ai pas encore fait ma valise. Je regarde la météo en Islande : il pleut et il fait froid, je n’ai ni pull, ni K-way. Oh my god ! 8 petites heures avant mon vol, je saute dans le métro, direction Les 4 Temps, où je retrouve Robin au Décathlon, et on achète : 2 K-way, 1 gros pull, 2 paires de chaussures de marche et des grosses chaussettes. 

De retour chez moi, je fais (ENFIN!!) ma valise et pas le temps de se poser, direction ORLY. Après avoir passé les contrôles à l’aéroport, je m’installe côté hublot et c’est parti pour 4h d’avion.

 

C’est la première fois que je prenais Transavia et je n’ai pas grand chose à dire à part que c’était plutôt bien. Il n’y avait pas grand monde, j’ai pu m’allonger sur les sièges. Les hôtesses de l’air étaient présentes et aux petits soins.

Il est minuit passé lorsqu’on arrive à l’aéroport international d’Islande situé à Keflavik. Le choc est brutal. On passe de 35°C à 8°C.

Sinon, il faut savoir que Keflavik est à 50km de Reykjavik. La meilleure des façons pour rejoindre la capitale Islandaise est d’utiliser le réseau Flybus. Le trajet dure environ 1h pour 25€/personne. L’avantage, c’est que la navette vous dépose à l’adresse de votre choix. C’est un genre de taxis collectif.

 

Navettes Keflavik (Aéroport) > Reykjavik par Flybus

Prix : 25€

Sinon, on parle de la première nuit ? 

On a trouvé (un peu au dernier moment…) une chambre d’hôtel au Capital-Inn (un peu loin du centre ville), mais parfait pour une première nuit lorsqu’on arrive tard. Modeste, mais confortable. La chambre était au prix de 150€ (en août) avec le petit-déjeuner. Petit bémol, on a dû partager la salle de bain avec deux autres chambres…

– Coucou Reykjavik –

 Nous avons utilisé l’application getyourguide pour avoir des réductions sur nos excursions. Ainsi, après une bonne douche avec l’odeur du souffre (petit bémol de l’Islande), nous avons découvert la ville de Reykjavik à pied puis nous sommes allés voir les baleines.

 

Que faire à Reykjavik ? 

  • Visiter l’église Hallgrimskirja
  • Flâner devant le Sun Voyager
  • Se ballader le long de la mer
  • Découvrir le vieux port
  • Marcher au jardin Botanique
  • Visiter Harpa : Le Harpa, c’est la salle de concert et le centre des congrès de Reykjavik.
  • Prendre un café au Kaffibrennslan : l’endroit est vraiment sympa, surtout la terrasse.
  • Manger un Donuts : parce que c’est le seul truc qui n’est pas cher à Reykjavik !

– Moi, j’aime les baleines –

Avec getyourguide, il faut compter 70€ pour pouvoir voir les baleines. On monte à bord d’un gros bateau et c’est parti pour une superbe excursion à la découverte des baleines. Et surprise, il y a des dauphins et des marsouins aussi… Moi, j’adore tout ça tout ça !!

– Une excursion bien touristique –

Toujours avec getyourguide, partez à la découverte de la nature islandaise : la terre de feu et de glace ! Pour 70€, vous découvrirez la magnifique cascade de Gullfoss qui figure dans les mythes locaux et vous pourrez admirer Geysir et Strokkur, deux geysers géothermiques. D’autres parcours vous proposent également d’observer l’intérieur du cratère d’un volcan au lac de Kerid et de découvrir l’endroit où les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne se rencontrent.

Sinon il y a le bleu lagoon, les aurores boréales, les glaciers, …

De quoi vivre un dépaysement total !!

Bref, l’Islande, ça coûte cher … très cher ! Mais ça vaut vraiment le coût. Les paysages sont magnifiques et les gens très chaleureux, même si ils peuvent paraître froids au départ. Nous avons logés chez l’habitant dans des « guest house », vous en trouverez pleins sur booking. Les billets d’avion ne sont vraiment pas chers ! J’ai pris mon retour avec la compagnie Wowair pour 45€ (2 jours avant le départ).  Et si vous voulez vraiment kiffer l’Islande, partez avec votre bande de potes, vous louez un 4×4 et parcourez la terre de feu et de glace. Pensez juste à être bien équipé, surtout si vous souhaitez marcher sur la glace.

Enjoy your trip et partagez nous vos moments !


 

N’oubliez pas de suivre le Kiosk à Paris sur Instagram en cliquant sur l’îcone: 

  Instagram_Le Kiosk à Paris 

et comme ça, vous pourrez voir notre superbe photo du Geyser de Geysir et suivre nos prochains voyages, nos découvertes, …

Ou sinon, on est sur Facebook ou Twitter

 

Share:

Leave a reply