CultureInterviews

EN SCÈNE AVEC OLIVIER MACÉ !

Olivier Macé est LE metteur en scène depuis presque 20 ans à Paris. Vous avez sûrement dû voir une affiche d’un de ses spectacles dit de « boulevard » à Paris ou en France. Ce metteur en scène qui nous affirme ne jamais vouloir s’arrêter démarre déjà des lectures pour des pièces pour l’année prochaine. Mais ce n’est pas son seul talent et surtout,  il a quitté une autre carrière pour la scène…

Le Kiosk à Paris à rencontrer Olivier Macé en plein cœur de Saint Germain des Prés pour lui poser quelques questions sur son parcours, il connaît tout le milieu du théâtre sur le bout des doigts et a dirigé plusieurs centaines de comédiens. Rencontre

 

Presque 20 ans de carrière, imaginiez-vous allez jusqu’ici ?

« Non bien sûr, quand on débute dans ce milieu que je ne connaissais pas du tout, on se dit que c’est provisoire, une bulle dans un chemin professionnel…et puis les succès sont arrivés, des nominations et un Molière, une reconnaissance de la profession, et une fidélité qui s’est installée petit à petit…Aujourd’hui quand je me retourne, je suis moi-même surpris des quelques 80 mises en scènes effectuées…et je suis prêt à continuer encore 20 ans ! »

Le succès est-ce important pour vous ?

« On fait ce métier pour donner du bonheur aux gens, leur faire passer un bon moment de rire et de détente, alors oui la reconnaissance d’un metteur en scène, c’est d’être dans la salle et de voir des salles remplies et comblées. »

Les comédiens que vous dirigez sont il toujours là pour le texte ou pour le metteur en scène ?

 « Un peu des deux je pense, c’est d’abord un texte qui les interpelle, qui leur donne envie de se lancer dans une nouvelle aventure, et ensuite, il y a le professionnalisme du metteur en scène qui peut les rassurer. Et certains comédiens que j’ai déjà mis en scène me disent oui maintenant les yeux fermés. On est une petite famille… »

Quelle est votre plus grande fierté théâtrale ?

« Donner du bonheur aux gens, les voir faire des standings ovation, être émus et venir à la fin remercier les artistes…Ce sont des petites fiertés cumulées mais qui en font une grande. On fait quand même un métier formidable où la reconnaissance par les applaudissements est immédiate. »

Quels sont vos prochains défis ?

« Là dans les six prochains mois, arriver à mener de front 5 nouvelles pièces…et d’en sortir indemne. Je suis très heureux d’avoir à diriger tous ces beaux projets très différents, c’est un challenge très excitant. »

Pourquoi le théâtre après une carrière plus scientifique ?

« Parce que la vie est faite de diversité et que lorsque l’on a la chance comme moi de changer 4 fois de métier, on se nourrit de ses expériences et on applique les mêmes principes de base…et d’abord d’être heureux et de s’épanouir dans ce que l’on fait…rien ne me dit que la vie ne me réserve pas d’autre surprise »

 Est-ce qu’un changement ou revirement de carrière est ce dangereux ?

 «  Bien au contraire !…Il faut oser, changer de périmètre, saisir les opportunités, s’écouter pour savoir ce que l’on veut faire vraiment…J’ai toujours eu une maxime qui m’accompagne depuis toujours : la vie est courte alors profitons en au maximum… »

N’avez-vous jamais voulu monter sur les planches ?

« Si bien sûr et j’ai commencé comme comédien avant de devenir metteur en scène et j’aime de temps en temps y retourner. Je suis d’ailleurs actuellement en tournée où je joue quelques dates dans une pièce que j’ai mise en scène et quel pied ! »

 Dans moins de deux mois, le festival d’Avignon va démarrer, quel est votre plus beau souvenir ?

«  A Avignon, j’ai déjà eu la chance de monter quelques pièces et c’est toujours la loterie parmi les quelques 1500 spectacles présentés dans le off. Mon plus beau souvenir a été de démarrer une pièce là bas avec des inconnus et de voir la salle se remplir au fur et à mesure grâce au bouche à oreille…mission accomplie…nous avons fait une belle tournée derrière. »

 Vous présentez une nouvelle pièce « George et Sarah », quelles sont les étapes avant Avignon ?

« Oui j’ai beaucoup de chance cette année de monter cette pièce de Thierry Lasalle  sur la rencontre entre George Sand et Sarah Bernhardt, et surtout d’avoir à diriger deux magnifiques comédiennes, Marie Christine Barrault et Christelle Reboul…Les étapes sont toujours les mêmes : répétitions à Paris, création des costumes , du décor , de la lumière, des musiques et ensuite montage très rapide à Avignon , deux jours avant le début du festival…les conditions sont difficiles mais la magie du théâtre opère toujours

Aujourd’hui, vous pensez que le théâtre doit continuer à vivre malgré que nous sommes rivés de plus en plus sur nos écrans ?

-« Et comment ! Rien n’est plus beau que le spectacle vivant, que ce soit le théâtre, la danse ou l’opéra…On ne peut rien fabriquer, rien truquer, on est dans le vrai…et c’est aussi une démarche à faire pour le spectateur, surtout de se déconnecter de son portable pendant deux heures… S’il tient le coup, c’est que le pari est réussi ! »

 

Les pièces misent en scène par Olivier Macé en ce moment :

Ça reste entre nous

 Comédie

Lorsque dans la même soirée, vous avez : le mariage des enfants et Le divorce des parents. On peut parler d’une soirée explosive ! 

De Brigitte Massiot

Avec Pierre Douglas, Michèle Garcia, Isabelle De Botton, Bruno Chapelle

Théâtre du Gymnase

38 Boulevard de Bonne Nouvelle

75010 Paris


Du 14/05/2019 au 29/05/2019
Du mardi au samedi à 20h

 One Woman Show  : Denise dans IncontrÔlable !

 Comédie

Êtes-vous prêt à passer un tête-à-tête avec une Vamp explosive ? 

De Denise, Fonzie Meatoug, Vincent Aze, William Yag

Avec Denise

Apollo Théâtre – Salle Apollo 130
75011 
Paris 


Du 14/05/2019 au 25/06/2019
Mardi à 20h

C’est pas du tout ce que tu crois avec Nobert Tarayre, Danièle Evenou, Séverine Ferrer

 Comédie

Attention, cette comédie haute en couleurs n’est pas du tout ce que vous croyez ! Un Very Bad Trip au Théâtre ! 

De Elodie Wallace, Manu Rui Silva

Avec Nobert Tarayre, Danièle Evenou, Séverine Ferrer, Elodie Wallace, Manu Rui Silva

Actuellement en tournée dans toute la France jusqu’en avril 2020

 

Dernier tour de piste avec Jean-Marie Bigard et Patrice Laffont

 Comédie

Constatant que quelque chose ne tourne pas rond dans cette maison de retraite, un jeune homme entreprend de rendre la vie plus joyeuse aux anciens comédiens qui y résident.

Avec Jean-Marie Bigard, Patrice Laffont, Béatrice Costantini, Jocelyne Sand

En tournée et à Paris tout l’été

 

 

 

Share:

Leave a reply